LE MOT DE

Francine ANTONA-CAUSSE
Présidente du Festival du Comminges

Victor Julien-Laferrière, nouveau directeur artistique s’est attaché à élaborer un programme dans l’esprit du Festival dont il partage les valeurs, alliant excellence et qualité, tout en amorçant un renouveau de talents et de jeunesse.
Il a choisi, en hommage à Jean-Patrice Brosse, des œuvres significatives de l’ensemble de ses programmations pour illustrer la 47ème édition.

Onze concerts vont rythmer cette période de transition en accueillant des interprètes de grand très grand renom, parmi lesquels :

  • le violoniste Renaud Capuçon,
  • les pianistes Bertrand Chamayou, David Fray, Adam Laloum,
  • les organistes Thomas Ospital, Olivier Vernet et Cédric Meckler,
  • le quatuor Modigliani, les belles voix de Vox Cantoris,
  • l’orchestre Consuelo sous la direction de Victor Julien-Laferrière en clôture de la   « Folle Journée de Nantes ».

Victor JULIEN-LAFERRIÈRE
Directeur artistique du Festival du Comminges
Violoncelliste et chef d’orchestre

« Depuis ma première venue il y a une dizaine d’années à l’invitation de Jean-Patrice Brosse et jusqu’à récemment, le Comminges et son festival étaient pour moi synonymes de vision fugace, exaltante et idéalisée, au milieu de pérégrinations estivales trop intenses, de lieu enchanteur permettant de partager la musique avec simplicité et de la faire avec concentration.
C’était l’omniprésence discrète et exigeante d’un hôte capable de se lever aux aurores avant le premier train des artistes pour conduire à leur intention une visite de la cathédrale Sainte Marie de Saint-Bertrand.

Je regrette d’avoir si peu connu Jean-Patrice Brosse, sans doute ne suis-je pas le seul, au moins pouvons-nous nous consoler en nous nourrissant de son impressionnant héritage littéraire, académique et discographique, sans parler de plus de quatre décennies de programmation engagée.

Depuis quelques mois m’est donné le bonheur de découvrir plus intimement ces lieux, l’histoire du festival et son équipe dévouée, d’analyser la passionnante situation socio-culturelle de la région. Je me reconnais dans une démarche musicale impliquant de s’inscrire ainsi dans la société à travers un lieu et un événement concret, permettant une réflexion permanente sur la place de l’artiste comme sur le rayonnement de la musique.

J’aimerais remercier l’équipe du festival de m’avoir accordé une telle confiance ainsi que tous les partenaires rendant possible la tenue du Festival du Comminges. L’impatience est là de vous faire découvrir la prochaine programmation ! »